Pattaya max

deux enseignantes canadiennes se plaignent d'une agression dans un Gogo-bar de Pattaya. | Pattaya Max

Pattaya max

 

deux enseignantes canadiennes se plaignent d'une agression dans un Gogo-bar de Pattaya.

Deux jeunes femmes ont signalé à la police une agression présumée par le personnel de service du Palace Go-Go Bar, sur Walking Street. Après avoir accumulé une addition d'environ 5000 bahts de boissons, le temps est venu pour elles de quitter les lieux, mais elles ont réalisé qu'elles ne disposaient pas d'assez d'argent pour couvrir la facture. L'une d'elles est restée dans le bar tandis que l'autre est allé à un guichet automatique pour retirer de l'argent. Après un certain temps, la femme n'étant pas revenue de l'ATM, l'autre a voulu sortir de l'établissement pour aller la chercher. Mais elle a été empêchée de le faire par le personnel des lieux. Une bagarre a éclaté au cours de laquelle la jeune femme a été blessée. Malgré cela, la facture des boissons a été payée en totalité. Au poste de police de Pattaya, il a été très clair que les actions du Gogo-bar étaient contraires aux instructions données lors d'une récente réunion visant le comportement des tenanciers de débits de boissons envers les touristes étrangers. Le gogo bar risque un ordre de fermeture d'un maximum de 5 ans.

Source : pattayaone.net



Commentaires

Ajouter un commentaire