Thai Max

Thailande Max

Viol d'une anglaise dans un salon de massage à Bangkok. Vérité ou escroquerie ? | Thai Max

Thai Max

 

Viol d'une anglaise dans un salon de massage à Bangkok. Vérité ou escroquerie ?

C'est le journal Thaïrath et le site Thai Visa qui nous raconte ce fait divers compliqué parce qu'on parle de viol. Jessica Siobhan, une Anglaise, va se faire masser à Patpong. Au bout de 30 minutes, elle s'en va sans rien dire, ni sans rien payer. Le salon est précisément le Tarntawan sur Surawong où elle choisit elle-même le masseur. Deux heures plus tard, elle revient avec son petit ami et prétend avoir été violée. Le masseur nie. Le gérant dit qu'il faut prévenir la police et qu'elle doit passer un examen médical. Elle refuse, mais demande 8000 baths, 200 euros, pour ne pas ébruiter l'affaire. Demande étonnante pour une femme qui se serait fait violée ! Conciliant, le gérant du salon de massage lui donne 5000 baths. Juste en face du salon, se trouve l'hôtel le Méridien. Le couple va y dîner avec une note de 3600 baths. Néanmoins, au moment de payer, une embrouille éclate entre le couple d'Anglais et un serveur. Le serveur est giflé et le personnel ne les laisse pas partir. Tout le monde se rend au commissariat de police. Là, les policiers donnent tort aux Anglais qui doivent payer leur dîner et une amende pour agression. Apprenant cette affaire, le gérant du salon de massage décide de se rendre à la police pour expliquer le différend qu'il a eu avec la même Anglaise. Elle a signé un document, en échange des 5000 baths, où elle promet de ne pas dénigrer le salon de massage, or elle le fait sur Internet. La police explique à l'anglaise que le mieux, c'est de rendre les 5000 baths et de porter plainte pour viol avec un examen médical. Elle refuse en disant préféré garder les 5000 baths. Le gérant du salon de massage dit que si elle critique encore son commerce, il portera plainte pour diffamation contre cette femme qu'il considère comme une escroc.

Source : Thaïrath/ Thai Visa



Commentaires

Ajouter un commentaire