Thailande Max

Permis de travail en Thaïlande, des policiers extorquent de l'argent aux expats. | Thai Max

Thai Max

 

Permis de travail en Thaïlande, des policiers extorquent de l'argent aux expats.

Le permis de travail en Thaïlande a-t-il une faille ? C'est la question qu'on se pose aujourd'hui. Sur chaque permis de travail délivrés à des étrangers, il faudrait indiquer un lieu d'exercice. Et c'est cette faille que certains policiers et fonctionnaires exploitent pour extorquer de l'argent aux salariés étrangers et aux travailleurs migrants. Notamment à Phuket, mais très certainement dans d'autres stations balnéaires. Deux organes de presse Thaï ont rencontré une sénatrice qui déclare avoir reçu de nombreuses plaintes. Elle cite le cas du gérant d'une importante agence de voyages scandinave. Ses salariés étrangers, titulaires d'un permis de travail, sont harcelés par des fonctionnaires dans plusieurs zones, notamment les plages de Kata, Karon et Patong à Phuket. Ces derniers vérifient leurs permis de travail en général le vendredi, et menacent de les conduire au poste de police pour subir un interrogatoire et être placés en détention. Les étrangers, qui ne peuvent espérer une libération conditionnelle durant le week-end, préfèrent payer 20.000 bahts "d'amende" plutôt que de passer deux jours en prison. La sénatrice est intervenu plusieurs fois, mais les responsables de la région concernée semblent, jusqu'à ce jour, insensibles aux dénonciations la femme politique thaïlandaise. Dans le même registre, c'est cette fois l'association thaïlandaise des sports nautique qui parlent des problèmes que rencontrent les instructeurs de plongée qui possèdent un permis de travail. Ce permis mentionne donc l'endroit où ils sont autorisés à exercer. Seulement, beaucoup de formations de plongé ont lieux dans plusieurs endroits ! Une piscine au début, puis diverses sorties en mer. Le plus souvent les policiers qui les contrôlent ne veulent rien savoir. Il confisque le passeport du moniteur, menace que le permis de travail sera annulé. Certains moniteurs disent même que la police ne leurs rendent le permis de travail / passeport qu'en échange d'un "cadeau" de 35 000 thb. Beau cadeau. Sources : Bangkok post & Thairath

Source : Bangkok post & Thairath



Commentaires

Ajouter un commentaire